Cacher ses informations dans le Whois : une fausse bonne idée !

Lorsque Scamdoc réalise une analyse de site internet, il s’appuie sur plusieurs critères techniques. La base de données Whois fournit plusieurs indicateurs que l’algorithme utilise pour calculer son score de confiance. Les informations qui concernent le propriétaire d’un site font partie des éléments essentiels qui apportent de la crédibilité et donc impacte le score de fiabilité. Quelques explications…

Qu’est-ce que la base de données Whois et quelles données y figurent ?

Chaque site internet dispose d’une “carte d’identité numérique” enregistrée dans une base de données appelée “Whois”.

Cette base recense des informations comme le nom du propriétaire du domaine, ses coordonnées, le nom de l’organisme d’enregistrement, ainsi que les dates d’enregistrement et d’expiration du domaine. Des détails techniques, comme les informations sur le serveur DNS, sont aussi présents.

En somme, la base de données Whois offre un moyen de connaître les détails essentiels d’un site internet.

La transparence des informations du propriétaire : un indice de crédibilité selon Scamdoc

De la même manière des informations qu’un éditeur affiche sur son site internet, plus les informations du Whois qui concernent le propriétaire sont complètes et cohérentes, plus c’est un signe de crédibilité et de fiabilité selon Scamdoc.

Au contraire, moins d’informations sont affichées, plus il faut douter des intentions du site internet concerné !

En effet, les sites à risque ou frauduleux ont tendance à cacher les informations qui les concernent dans le Whois pour éviter que les internautes lésés ou les autorités remontent jusqu’au(x) propriétaire(s).

Quelles sont les limites de cette donnée ?

Depuis plusieurs années, le RGPD et autres lois internationales de protection des données personnelles ont favorisé le masquage des informations dans le Whois. D’ailleurs, il s’agit souvent d’une option par défaut lors de la réservation d’un nom de domaine.

On retrouve alors régulièrement des données masquées de manière similaire à cet exemple :

Malgré tout, les propriétaires des noms de domaine ont toujours la possibilité de forcer l’affichage de leurs informations s’ils le souhaitent.

Quel est l’impact de ce critère sur Scamdoc ?

Dès lors que le système détecte que des informations d’identification sont cachées dans le Whois, Scamdoc applique automatiquement une réduction du score de confiance et met l’information à disposition des internautes. Le poids de ce critère est apprécié en fonction de toutes les autres informations disponibles.